Centre de connaissances de BenQ

Comment configurer les préférences couleurs avec l’onglet Couleurs d’Adobe Photoshop

Mark Wood
2017/04/21

Fine Art and Commercial Photographer / UK

Photographer Mark Wood splits his time between commercial work and teaching, whilst ensuring he makes time for his personal projects. Mark trained as a printmaker, utilizing the traditional techniques of etching and lithography to create fine art print, before moving to digital print in the mid 90’s.

Voici le deuxième article d’une série de tutoriels, de publications et de vidéos qui vise à démystifier la gestion des couleurs. Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet assez banal. Pour faire court, Adobe Photoshop est un logiciel qui permet de gérer les couleurs de vos photos, mais les paramètres par défaut n’offrent pas vraiment les meilleurs résultats. Comprendre comment paramétrer les Couleurs de Photoshop est essentiel si l’on veut procéder à une gestion efficace des couleurs. Certains aspects de la gestion des couleurs sont passionnants, car elles ouvrent la voie à de nouveaux processus créatifs. Ce tutoriel n’abordera pas ces aspects-là, mais il couvre d’autres sujets très importants. J’utilise Photoshop, car c’est un logiciel très répandu dans le milieu de la photographie.

Étant donné qu’il existe des différences entre les variantes d’une même langue, comme l’anglais britannique et l’anglais américain,  votre position géographique est importante. Idéalement, les paramètres couleurs de Photoshop devraient être basés sur votre pays. Pas de panique, vous comprendrez mieux un peu plus tard.

En 1996, j’ai exploré toutes les possibilités de Photoshop, mais ce logiciel a énormément changé depuis cette date. Photoshop offre de nombreuses possibilités qui sont rarement exploitées et nous allons maintenant nous intéresser aux paramètres couleur d’Adobe Photoshop. Ce tutoriel demande un peu de patience et une lecture attentive. Je le répète, ce genre de choses est plutôt basique et les magazines spécialisés n’en parlent que très rarement, préférant aborder des sujets plus pointus. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec les aspects pratiques de ce tutoriel, lisez-le simplement pour vous informer et, si vous le pouvez, n’hésitez pas à prendre des cours de Photoshop.

Les étapes 1 et 2 expliquent comment réinitialiser les paramètres couleurs de Photoshop, au cas où vous sentiriez un peu perdu. Je sais que bricoler dans Photoshop peut être stressant, c’est pourquoi je vais essayer d’être aussi clair que possible. Rassurez-vous, tous ces efforts vont payer et à la fin de ce tutoriel, vous bénéficierez d’une plus grande précision d’impression et d’affichage.

Jetons un coup d’œil aux paramètres Couleurs…

1. Cliquez sur Édition > Couleurs…

2. Le paramètre par défaut est Utilisation générale pour l’Europe 3. Il est possible que des versions précédentes de Photoshop affichent Utilisation générale pour l’Europe. Regardez le nom de l’option sélectionnée dans le menu déroulant Paramètres de votre système, qui ne sera peut-être pas Utilisation générale pour l’Europe, et écrivez-le quelque part. C’est une sécurité : si vos paramètres personnalisés ne fonctionnent pas comme prévu, sélectionnez l’option par défaut, par exemple Utilisation générale pour l’Europe 3, et les paramètres couleurs seront réinitialisés.

Toutefois, si le menu Paramètres affiche « Personnalisés », cela signifie que vous avez déjà modifié vos paramètres Couleurs. Je vous recommande de continuer à lire ce tutoriel. À l’étape 10, nous verrons comment sauvegarder des paramètres Couleurs. Une fois que vous aurez appris à sauvegarder vos paramètres personnalisés, vous pourrez revenir à l’étape 3 de ce tutoriel.

Attention : Aucun changement ne sera appliqué à vos paramètres Couleurs si vous ne cliquez pas sur OK. Souvenez-vous que vous pouvez cliquer sur Annuler pour sortir des paramètres Couleurs à tout moment, sans effectuer aucun changement.

3. Cliquez en dehors du menu Paramètres pour le fermer.

4. Déplacez votre curseur sur les différentes sections et options de la fenêtre Couleurs pour afficher une définition de chaque élément sur lequel vous passez dans le champ Description situé en bas de la fenêtre. Les termes employés peuvent sembler un peu flous, alors passons en revue les notions essentielles.

Les messages d’avertissement importants (et ceux qui ne le sont pas)

5. Allez à la section Règles de gestion des couleurs de cette fenêtre. Les cases Non concordance des profils et Profils manquants ne sont pas cochées.

6. Dans le menu Paramètres, sélectionnez Pré-presse pour l’Europe 3. Maintenant, ces cases devraient être cochées. On peut considérer cette option comme une option pro. Si ces cases sont cochées, Photoshop vous avertira à chaque fois que vous prenez une décision portant sur la gestion des couleurs.

Dans le Schéma 04, la fenêtre d’avertissement indique que la photo qui s’ouvre comporte un profil ProPhoto RGB différent de celui utilisé par l’espace de travail Photoshop, qui est Adobe RGB (1998). L’option sélectionnée par défaut est Préférer le profil incorporé (à l’espace de travail). C’est exactement ce que Photoshop aurait fait si la case Non concordance des profils n’avait pas été cochée : le logiciel aurait ouvert la photo sans faire de changement.

Cet avertissement peut paraître anodin et pour beaucoup de photographes, avoir deux avertissements de profil sur trois n’est pas réellement nécessaire.

Pensez à ces avertissements comme le fait d’être informé des décisions que prend Photoshop concernant la gestion des couleurs, bien que cela puisse paraître difficile à gérer. Je vous recommande tout de même de cocher la case Profils manquants. Si une photo ne contient aucun profil colorimétrique, Photoshop essaiera d’en attribuer un pour vous. Il estimera qu’une photo sans profil colorimétrique est en sRGB. Les photos sont généralement en sRGB, Adobe RGB (1998) ou ProPhoto RGB. Si une photo en ProPhoto RGB qui ne contient aucun profil colorimétrique est ouverte comme une image en sRGB, le rendu des couleurs sera vraiment horrible.

Je préfère recevoir des avertissements concernant les photos sans profils, car si j’en ouvre une dans Photoshop et que les couleurs sont affreuses, je peux deviner pourquoi.

Toutes les images numériques doivent contenir un profil colorimétrique. Les appareils photo, les scanners et autres appareils numériques appliquent des profils colorimétriques par défaut, mais sur Photoshop, il est très facile d’enregistrer un fichier en oubliant de sélectionner un profil !

Voici la fenêtre Enregistrer sous… de Photoshop, la case Profil ICC est cochée. Dans cet exemple, un profil ProPhoto RGB sera attribué à la photo. Si vous utilisez les Profils colorimétriques correctement, vous éviterez de nombreux problèmes liés à la gestion des couleurs.

Revenons à la fenêtre Couleurs. À ce stade, il se peut que toutes ces explications vous laissent un peu perplexe. Nous n’avons abordé qu’un seul aspect d’une seule fenêtre de Photoshop et vous vous dites peut-être que ce tutoriel est en passe de devenir une véritable épopée. Pourtant, il n’est pas nécessaire d’expliquer chaque aspect de la fenêtre Couleurs… En résumé, on pourrait dire que Photoshop gère les couleurs en coulisse et que vous pouvez choisir de recevoir des avertissements concernant certains de ses mécanismes internes. Surtout, rappelez-vous que toutes vos photos doivent contenir un profil colorimétrique.

Définir votre situation géographique

Pour de nombreuses personnes, ce paramètre représente la première chose à faire. Quelqu’un qui travaille en Angleterre pourrait parfaitement choisir un des paramètres pour l’Europe. Il existe également d’autres paramètres pour le Japon et l’Amérique du Nord, par exemple, et chacune de ces régions dispose de trois sous-catégories : Utilisation générale, Pré-presse et Web/Internet.

Comment définir les paramètres Couleurs

Quelle que soit votre région, le paramètre Utilisation générale est la meilleure option pour les débutants en gestion des couleurs. Le paramètre Web/Internet permet de convertir automatiquement les couleurs. Pour l’instant, nous allons le laisser de côté, tout comme le paramètre Pré-presse.

7. Choisissez le paramètre Utilisation générale correspondant à votre région. Dans le Schéma 07, j’ai sélectionné Utilisation générale pour l’Europe 3, car je réside en Angleterre.

8. Comme indiqué précédemment, il vaut mieux recevoir un message d’avertissement si un fichier ne contient aucun profil colorimétrique. Le schéma 08 montre que la case Profils manquants est sélectionnée. Une fois cette case cochée, les Paramètres passeront sur Personnalisés. Maintenant, il serait judicieux de sauvegarder vos paramètres personnalisés, mais vous pourriez avoir besoin de choisir une dernière option.

9. Certains disent qu’il vaut mieux que le gamma de vos gris corresponde à celui de vos couleurs RVB. Puisque j’enregistre toutes mes photos en noir et blanc en mode RVB, j’utilise rarement les niveaux de gris. Toutefois, si vous souhaitez faire correspondre vos gamma, cliquez sur le menu Niveaux de gris dans Espaces de travail et sélectionnez Gray Gamma 2.2, si votre espace de travail RVB est sRGB.

10. Comme je ne veux pas perdre du temps à reconfigurer mes préférences couleurs à chaque fois, je les enregistre comme un préréglage. Dans la fenêtre Couleurs cliquez sur Enregistrer… une fenêtre Enregistrer s’ouvre alors (les utilisateurs Windows verront une fenêtre différente mais qui reste essentiellement la même chose). Donnez un nom à votre fichier, par exemple « [vos_initiales]-photo-général ». Ne changez pas l’emplacement par défaut de votre préréglage pour l’enregistrer.

11. En cliquant sur Enregistrer, une nouvelle fenêtre s’ouvre vous permettant d’ajouter un Commentaire sur les couleurs. Le Schéma 11 montre le commentaire que j’ai écrit : « Paramètres personnalisés pour la photographie en général, adaptés aux événements ou mariages avec impression dans un labo pro ». J’aime bien écrire quelque chose pour me rappeler des choix que j’ai faits.

Paramètres couleurs avancés

Les étapes 12 à 15 présentent mes paramètres couleurs par défaut qui demandent un examen plus approfondi que les paramètres standard décrits dans les étapes 7 à 11. Comme j’utilise Lightroom et Photoshop, je choisis ProPhoto RGB pour mon espace de travail RVB. C’est le paramètre par défaut de Lightroom et il ne peut pas être modifié. Je veux donc utiliser le même sur Photoshop.

12. Pour ces paramètres avancés, qui peuvent donner lieu à de nombreux messages d’avertissement et qui requièrent une conversion sRGB pour l’impression en labo photo, je choisis l’option Pré-presse. Comme le montre la Figure 12, j’ai sélectionné l’option Pré-presse pour l’Europe 3.

13. Changez l’espace de travail RVB en sélectionnant ProPhoto RGB Désormais, Photoshop utilise le même espace de couleur RVB synthétique que Lightroom. Comme pour l’étape 9, si je veux que le gamma de mes niveaux de gris corresponde à celui de mon espace ProPhoto RGB, je dois choisir Gray Gamma 1.8 dans Niveaux de gris. On pourrait maintenant expliquer pourquoi choisir un gamma 1.8, 2.2 ou plus élevé, mais comme je l’ai déjà précisé, la plupart des photographes utilisent le mode RVB pour leurs photos en noir et blanc, c’est-à-dire qu’elles restent monochromes

14. Cliquez sur Enregistrer… dans la fenêtre Couleurs. Puis, donnez un nom approprié à votre paramètre personnalisé. Ceux qui ont un œil de lynx auront probablement remarqué le bouton Charger… Ce bouton permet de recevoir ou de partager des paramètres avec différents utilisateurs. Dans le milieu du graphic design, il n’est pas rare que les designers chargent et utilisent les paramètres couleurs préférés des imprimeurs avec lesquels ils travaillent. Cette option est moins utile en photographie.

15. Si vous avez suivi les quinze étapes de ce tutoriel, vous disposez maintenant de deux paramètres couleurs personnalisés. Cela peut sembler assez banal, mais il vaut mieux éviter toute conversion de couleurs superflue. De plus, une fois que vous aurez enregistré ces paramètres, vous pourrez vous concentrer sur des tâches plus créatives.

Selon mon expérience, ces paramètres sont très utiles. Étant donné que mon travail touche différentes disciplines comme la vidéo, l’impression et la photographie, je trouve rassurant de savoir comment Photoshop gère les tonalités et les couleurs que j’utilise. Dans le prochain article de cette série, je vous montrerai comment étalonner un moniteur Colour-Critical.

En savoir plus sur la précision des couleurs

TOP