Centre de connaissances de BenQ

Processus de vérification logicielle dans Lightroom pour des tirages aux couleurs impeccables

Glyn Dewis
2018/01/24

Beauty,Portrait Photographer/ UK

Glyn Dewis is a photographer, author and educator currently based just outside of Oxford in the UK.

La vérification logicielle dans Lightroom

Étape 1 :

J’ai une photo ouverte dans le module Développement de Lightroom que je souhaite imprimer. Tout d’abord, cliquez sur l’option Soft Proofing (intitulée « Épreuvage écran » dans la version française du logiciel) située sous l’image du côté gauche de l’interface, comme nous l’avons mentionné précédemment

Étape 2 :

Après avoir cliqué sur l’option Épreuvage écran, vous remarquerez que la zone entourant votre image est devenue beaucoup plus lumineuse qu’avant. Ce changement indique que vous êtes passé en mode Épreuvage écran et que la zone encadrant votre image simule le papier sur lequel elle sera imprimée – nous en parlerons un peu plus tard. À présent, cliquez sur l’icône Y|Y pour activer la vue Actuel/Aperçu d’épreuve.

Étape 3 :

Sur la partie droite du module Développement, cliquez sur Créer une copie d’épreuve

Vous remarquerez que l’image de gauche (la vue « avant ») et intitulée « Actuel » et que l’image de droite (la vue « après ») est intitulée « Aperçu d’épreuve » (schéma 4)

Désormais, si vous choisissez un profil ICC, l’image « Actuel » (c.-à-d. l’image d’origine, la vue « avant ») restera inchangée tandis que l’apparence de l’image « Aperçu d’épreuve » (vue « après ») sera modifiée en fonction du profile ICC choisi pour donner un aperçu de ce à quoi elle ressemblera une fois imprimée. Maintenant, nous devons appliquer les modifications nécessaires pour que l’Aperçu d’épreuve (vue Après) ressemble à l’image Actuel (image d’origine) pour qu’une fois imprimée, notre image soit le plus proche possible de l’image d’origine grâce aux modifications que nous avons apportées. Remarque : Le fichier « Aperçu d’épreuve » est celui destiné à l’impression

Étape 5 :

Dans le module Développement, cliquez sur le menu Profil situé à droite de l’interface pour choisir un profil. Cela ouvrira un menu déroulant présentant tous les profils ICC disponibles correspondant aux différents types de papier ou support d’impression que vous avez installés. Si vous ne trouvez pas le profil ICC que vous recherchez, bien que vous l’ayez téléchargé et installé préalablement, cliquez sur Autres et, dans la fenêtre qui s’affiche, cochez la case appropriée, puis cliquez sur OK

Lorsque vous choisissez un profil ICC à partir du menu correspondant au papier ou support sur lequel vous souhaitez imprimer votre fichier, vous observerez une différence plus ou moins notable entre l’image de gauche (avant) et celle de droite (après), c’est-à-dire l’Aperçu d’épreuve. S’il n’y a aucune différence entre les deux images, parfait. Votre fichier est prêt pour l’impression et vous n’avez aucune modification à apporter. Toutefois, si vous remarquez une différence entre les deux images, cela signifie que vous devez retoucher l’image à l’aide des curseurs du panneau de droite ou, si nécessaire, à l’aide du Pinceau de Retouche habituel de Lightroom.

Il arrive parfois que les noirs de l’Aperçu d’épreuve soient un peu dénaturés et aplanis. Pour corriger cela, faites glisser le curseur Noirs jusqu’à obtenir une valeur satisfaisante et redonner un coup de fouet aux zones sombres de l’image. Logique, non ?

L’Histogramme situé en haut à droite de l’interface est une bonne manière d’évaluer les différences qui pourraient exister entre vos deux images. Dans cet exemple, l’histogramme situé à gauche fait référence au profil Adobe RGB tandis que l’histogramme de droite fait référence à l’un des profils ICC Loxley Colours Metallic Print que j’ai choisis. Comme vous pouvez le voir, les valeurs sont plus tassées sur la gauche (du côté des noirs) ce qui signifie que, dans ce cas, je dois faire légèrement glisser le curseur Noirs vers la gauche.

Relatif ou Perception ?

Vous avez probablement remarqué que deux autres options, situées à côté de Mode sous le nom du profil ICC sélectionné, sont disponibles lorsque nous utilisons l’option Épreuvage écran

RELATIF : Les couleurs non imprimables sont remplacées

Avec ce mode, c’est comme si vous disiez à l’imprimante « si une couleur est trop saturée pour pouvoir la restituer avec précision durant l’impression, trouve la couleur la plus proche de celle-ci (et la plus saturée) que tu puisses imprimer et utilise-la comme couleur de substitution »

Le principal avantage du mode Relatif est qu’il ne remplace que les couleurs que le labo photo ou l’imprimante (selon le profil ICC sélectionné) ne peut pas imprimer. Les autres couleurs resteront inchangées.

PERCEPTION : Les couleurs non imprimables sont désaturées (ainsi que d’autres couleurs)

En activant le mode Perception, vous indiquez à l’imprimante « si une couleur est trop saturée pour pouvoir l’imprimer avec précision, réduit la saturation jusqu’à ce que tu puisses l’imprimer »

Évidemment, le fait de réduire la saturation de certaines couleurs ne sera pas sans effet sur l’apparence de votre image. De plus, le mode Percetion réduira également la saturation d’autres couleurs réparties sur toute l’image, y compris certaines couleurs que le labo photo ou l’imprimante est parfaitement capable d’imprimer correctement.

Pour vous permettre d’identifier ces couleurs, Lightroom appliquera un calque opaque sur les couleurs saturées de votre image que le labo photo ou l’imprimante ne pourront pas imprimer (schéma 9). Lorsque ce calque s’affiche, vous pouvez bien sûr modifier certains réglages à l’aide des curseurs pour que les couleurs rentrent dans la gamme de couleurs désirée (soit l’ensemble de couleurs que le labo photo ou l’imprimante est capable de reproduire). Personnellement, je préfère utiliser les modes Relatif ou Perception qui donnent de meilleurs résultats.

À ce stade, vous êtes peut-être en train de vous dire que le mode Relatif est à coup sûr la meilleure option. Croyez-moi, j’aimerais que ce soit aussi simple ! En fait, vous verrez que ce problème doit être traité au cas par cas. Avec certaines images, le mode Relatif est sans aucun doute le plus efficace, mais qu’avec d’autres, le mode Perception offrira de meilleurs résultats. Grâce à la vérification logicielle (ou « Épreuvage écran » dans Lightroom), vous pouvez savoir quel mode est le plus approprié plutôt que de gaspiller de l’argent avec des tests d’impression servant à déterminer quel mode fonctionne le mieux avec un fichier donné. Pour votre information, sachez que le mode par défaut dans Lightroom est le mode Relatif.

Et l’option « Simuler le papier et l’encre » , c’est quoi ?

La case à cocher permettant d’activer cette option se trouve dans l’onglet Épreuvage, mais pour être honnête avec vous, je ne l’utilise jamais. J’ai fait plusieurs expériences avec cette option quand j’ai commencé à m’intéresser à la vérification logicielle, mais je n’ai jamais observé de différence considérable par rapport au tirage final.

Nous sommes arrivés à la fin de cet article sur le processus de vérification logicielle dans Lightroom. Dans la prochaine partie, je vous montrerai comment fonctionne la vérification logicielle dans Photoshop.

TOP